1

Le conseil d’administration

logo-INRAE

INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE AGRONOMIQUE (INRAE)

Titulaire : Marc MICHEL

Suppléant : Pascal BOISTARD

logo-grenoble-INP

INSTITUT POLYTECHNIQUE DE GRENOBLE

Titulaire : Pierre BENECH

Suppléant : Frédéric DUFOUR

logo-Region-ARA

AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

Titulaire : Eric FOURNIER

Suppléant : Nicolas DARAGON

logo Valence Agglo

VALENCE ROMANS AGGLO

Titulaire : Laurent MONNET

Suppléant : Jacques BONNEMAYRE

logo-ineris

INERIS

Titulaire : Eric THYBAUD

Suppléant : Philippe HUBERT

logo-Universite-Lyon-1

UNIVERSITÉ CLAUDE BERNARD LYON 1

Titulaire : Jean-François MORNEIX

Suppléant : Loïc BLUM

logo-Universite-Grenoble-Alpes

UNIVERSITÉ GRENOBLE ALPES

Titulaire : Philippe SARRAZIN

Suppléant : Hervé COURTOIS

logo-Mines-Saint-Etienne

ECOLE DES MINES

Titulaire : Pascal RAY

Suppléant : David DELAFOSSE

logo-CCI-drome

CCI DRÔME

Titulaire : Alain GUIBERT

Suppléant : Alain MANGEARD

logo-drome-departement

CONSEIL DEPARTEMENTAL

Titulaire : Christian MORIN

Suppléant : Véronique PUGEAT

Bureau de la Fondation

Philippe GARRIGUES : PRÉSIDENT DE LA FONDATION

Christian MORIN : VICE-PRÉSIDENT

ALAIN GUIBERT : TRÉSORIER

Personnalités Qualifiées

Philippe GARRIGUES

Catherine SAVEY : FONDATION TERRE D’INITIATIVES SOLIDAIRES – SUEZ

Dominique SAGNE : CHARLES & ALICE

Représentants des Chercheurs et Enseignants-chercheurs

Titulaire : Stéphane PESCE (IRSTEA)

Suppléant : Agnès RICHAUME-JOLION (Université Lyon 1)

Titulaire : Sandrine CHARLES (Université Lyon 1)

Suppléant : Bernard CLEMENT (Université Lyon 1)

Le recteur de l’Académie de Grenoble est commissaire du gouvernement au sein du Conseil d’Administration

2

Le conseil scientifique

Pour les aspects scientifiques, le conseil d’administration s’appuie sur un conseil scientifique international. Composé de 9 personnalités françaises et étrangères reconnues dans leur domaine d’expertise, il s’agit d’une instance consultative qui donne un avis sur les orientations scientifiques de la Fondation et sur son programme d’action. Les membres du conseil scientifique sont également les garants de l’excellence et de la faisabilité des projets scientifiques soutenus et portés par la Fondation.

conseil Fondation Rovaltain - PETER CAMPBEL

PETER CAMPBELL, INRS, CANADA

En savoir +

Peter Campbell a fait ses études en chimie à l’Université Bishop’s (Lennoxville, QC) et à l’Université Queen’s (Kingston, ON). Après un stage postdoctoral à Melbourne, Australie, à l’Université Monash, il a accepté un poste de Professeur à l’Institut national de la Recherche scientifique en 1970. Le professeur Campbell s’intéresse à la biogéochimie et à l’écotoxicologie des métaux dans le milieu aquatique. Ses recherches comprennent des éléments de chimie analytique (développement et raffinement de méthodes pour déterminer la spéciation des métaux), de géochimie (identification de facteurs contrôlant la spéciation des métaux dans les eaux naturelles) et d’écotoxicologie (élucidation de relations entre la spéciation des métaux et leurs effets biologiques). Directeur du réseau de recherche « MITE » (Metals in the Environment) de 1998 à 2004, il détient actuellement une Chaire de Recherche du Canada en Écotoxicologie des métaux. Il a été élu à l’Académie des sciences de la Société royale du Canada en 2002.

conseil Fondation Rovaltain - Barbara ALLEN

BARBARA ALLEN DÉPARTEMENT SCIENCE, TECHNOLOGIE ET SOCIÉTÉ UNIVERSITÉ VIRGINIA TECH (USA)

En savoir +

Barbara ALLEN est professeure au département Science, Technologie et Société de l’Université Virginia Tech (USA). En tant que sociologue de la connaissance scientifique, ses recherches portent sur :

  • la participation du public à l’élaboration de la science et de la technologie;
  • la sociologie politique de la connaissance;
  • les dimensions de justice sociale de la science et de la technologie.

Elle a été financée par la Fondation Nationale pour la Science des États-Unis pour analyser la politique d’expertise dans la reconstruction post-catastrophe ainsi que, plus récemment, pour étudier la participation citoyenne dans l’élaboration de sciences politiquement pertinentes pour les problématiques liées à la santé environnementale en Europe et aux États-Unis. En 2017, elle a conduit une étude participative sur la santé environnementale de deux villes situées dans un environnement industriel des Bouches du Rhône (Sud de la France). Ce projet a été financé par l’ANSES.

conseil Fondation Rovaltain - XAVIER COUMOUL

XAVIER COUMOUL, UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES, FRANCE

En savoir +

Xavier COUMOUL est Professeur en Biochimie et Toxicologie. Il travaille depuis plusieurs années sur les effets moléculaires des polluants environnementaux sur différents modèles (cellules, invertébrés, souris) et études cliniques. Sa recherche porte sur les récepteurs aux hydrocarbures aromatiques, facteur de transcription activé par différents xénobiotiques.

conseil Fondation Rovaltain - PATRICE COUTURE

PATRICE COUTURE, INRS, CANADA

En savoir +

Le Professeur Couture est à l’emploi de l’INRS-ETE à Québec depuis 2003, après avoir débuté sa carrière à l’Université Laurentienne de Sudbury en Ontario en 1995. Ses travaux et ceux de son équipe portent sur les effets des métaux et autres facteurs de stress (anthropogéniques ou naturels) sur la condition physiologique des animaux aquatiques et en particulier les poissons d’eau douce. Une bonne partie de ses activités récentes de recherche mettaient l’emphase sur la perchaude (Perca flavescens) des gradients de métaux de Sudbury, Ontario et Rouyn-Noranda, Québec, deux régions connues pour leurs importantes activités minières et métallurgiques. Ces zones d’études fournissent des laboratoires extérieurs uniques pour la recherche sur les métaux potentiellement dangereux pour l’environnement tels que le cuivre, le cadmium, le zinc et le nickel. Qu’elles se penchent sur la perchaude, l’anguille ou le tête de boule, ces études utilisent une variété d’outils biochimiques, physiologiques et génomiques pour examiner les mécanismes de toxicité des contaminants sur leur santé.

conseil Fondation Rovaltain - SILVIA LACORTE

SILVIA, LACORTE, CONSEIL SUPÉRIEUR DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE DE L’ENVIRONNEMENT, ESPAGNE

En savoir +

Silvia LACORTE est Professeur et chef du Département de chimie de l’environnement (IDAEA-CSIC). Dans le domaine de la pollution de l’environnement et de la chimie analytique, ses intérêts portent sur l’étude des systèmes aquatiques terrestres et côtiers. Sa recherche vise à développer et valider des méthodes analytiques pour la détermination des polluants organiques émergents et prioritaires, l’étude de la bioaccumulation et de la transformation des contaminants et l’évaluation du risque chez l’homme et dans l’environnement

conseil Fondation Rovaltain - VERA SLAVEYKOVA

VERA SLAVEYKOVA, UNIVERSITÉ DE GENÈVE, SUISSE

En savoir +

Vera SLAVEYKOVA est Professeur de biochimie environnementale et d’écotoxicologie à l’Université de Genève, et directrice de l’Institut F.-A. Forel pour les sciences environnementales et aquatiques. Elle travaille au développement de concepts et outils permettant une meilleure compréhension des processus fondamentaux régissant le comportement des éléments traces et des nanoparticules et leurs interactions avec les différents constituants biotiques et abiotiques des systèmes aquatiques, interactions hautement pertinentes pour l’évaluation de la qualité de l’eau et du risque environnemental. En appliquant ces connaissances fondamentales, Vera SLAVEYKOVA cherche à anticiper les effets combinés du changement global, et des stress chimique et physique sur la qualité de l’eau, prévoir les conséquences qui en découlent et de prévenir les risques possibles.

conseil Fondation Rovaltain - NATESAN MANICKAM

NATESAN MANICKAM, INSTITUT INDIEN DE RECHERCHE TOXICOLOGIQUE

En savoir +

Le professeur Natesan Manickam est chercheur à l’Institut indien de recherche toxicologique, institut national relevant du Conseil de la recherche scientifique et industrielle du gouvernement Indien. Il dirige la division “biotechnologie environnementale” et est également coordinateur du groupe “toxicologie environnementale”. Les axes de recherche du Dr. Manickam comprennent la bioremédiation, l’évaluation des risques écotoxicologiques, la génomique microbienne et le profilage de la résistance aux antimicrobiens des déchets et des cours d’eau fluviaux. L’étude récente sur la mission nationale est l’évaluation de Namami Gange (Clean Ganges-River) des paramètres physico-chimiques de la qualité de l’eau, des pathogènes microbiens / diversité, y compris le profilage des bactériophages. Dans le but de restaurer les sites contaminés contaminés, un remède classé est un pesticide chloré à savoir le lindane (gammexane, hexachlorocyclohexane) est en cours de réalisation à proximité de Lucknow, en Inde, pour protéger les communautés vivant à proximité du site pollué. L’évaluation des risques basée sur l’écotoxicologie à l’aide d’organismes d’essai approuvés par l’OCDE fait partie intégrante du projet d’évaluation de la sécurité du sol. Il a également développé deux technologies microbiennes qui sont en cours de tests de faisabilité sur le terrain pour le développement de processus respectueux de l’environnement pour l’assainissement des pesticides.

3

L’équipe opérationnelle

Delphine Delaunay - Fondation Rovaltain

DELPHINE DELAUNAY, DIRECTRICE GÉNÉRALE

En savoir +

Docteur en Neurosciences, après 12 années passées en tant que chercheur dont 4 aux Etats-Unis, Delphine a rejoint la Fondation en Mars 2019 en tant que Directrice Générale. Experte régulière pour des journaux scientifiques de renommée internationale, spécialisée dans le développement du Cortex Cérébral, elle a enseigné pendant 7 ans les Neurosciences, la Physiologie Animale, la Biologie du Développement, et la Biologie Cellulaire au niveau Licence et Master, à l’Université Paris VI, à l’Université de Californie et à l’Université de Médecine de Lyon.

Elle a également animé une cinquantaine de conférences, spécialisées et grand public. Forte d’un double cursus en innovation et création d’entreprise, Delphine prend en charge les objectifs qui lui sont fixés par le CA et défini la stratégie à mettre en œuvre, décide de l’allocation des ressources et de l’organisation qui permettra à la Fondation de mener à bien sa mission. Elle accompagne également l’équipe opérationnelle au quotidien et les soutiens dans leurs fonctions.

MANON BOUVARD, CHARGÉE DE PROJET

En savoir +

Forte de sa licence en Sciences de la Terre à l’Université Paris-Saclay, d’un master de Géodynamique à la Freie Universität de Berlin et ses stages de recherche à l’ENS Paris en sciences du sol et géodynamique, Manon a développé des connaissances dans les divers domaines des géosciences. A la fin de ses études, elle profite d’une année de volontariat pour s’investir auprès de jeunes adultes en marge de la société et participer ainsi à la vie d’une communauté Emmaüs en Roumanie.

De retour en France, elle rejoint la Fondation Rovaltain en février 2020 en tant que chargée de projets Sciences & Société relatifs aux sols. Elle reprend ainsi la coordination et l’animation du projet ROVALTERRA du SCoT (Observatoire participatif des sols du grand Rovaltain) et démarre celles du projet La Clé du Sol, étudiant les sols des jardins de particuliers à Mours-Saint-Eusèbe en partenariat avec l’ACLE (Association de Liaison et d’Etude) tout en s’engageant également sur les diverses activités de vulgarisation des sciences, comme la Fête de la Science. Ce rôle lui permet d’allier compétences scientifiques et relationnelles dans un but de propagation des savoirs et de préservation de l’environnement.

DAMIEN BAUDIFFIER, CHARGÉ DE PROGRAMME SCIENTIFIQUE

En savoir +

Docteur en écotoxicologie, Damien a rejoint la Fondation en Septembre 2020 en tant que chargé de Programme Scientifique.

Après une formation de biologiste (ENS Paris-Ulm) et un master « Toxicologie-Environnement-Santé » en poche, Damien a mené des recherches sur les effets d’un imidazole (le clotrimazole) sur la stéroïdogenèse testiculaire chez le poisson zèbre, mettant en évidence un mécanisme d’action original d’un pesticide sur la voie de synthèse hormonale. Après ses années de recherches en écotoxicologie aquatique sur les perturbateurs endocriniens, il ajoute une nouvelle corde à son arc en faisant un détour par l’écotoxicologie réglementaire où il se forme aux rouages de la réglementation européenne des produits chimiques (REACH et CLP). Fort de cette double compétence, il retourne ensuite à la paillasse pour faire de la R&D dans un bureau d’étude en écotoxicologie réglementaire où il est directeur d’étude. Cette double compétence sera également l’occasion d’intervenir en tant qu’enseignant dans un master à l’UPMC (master EPET d’EcoPhysiologie et d’EcoToxicologie), aussi bien pour des UE de recherche fondamentale en écotoxicologie que pour des UE à visée réglementaire.

Fort de ces 10 années d’expérience en écotoxicologie (surtout aquatique) avec un profond intérêt pour les perturbateurs endocriniens, Damien prend désormais part à la rédaction des programmes de recherche et des appels à projets proposés par la Fondation, répond à des appels à projets nationaux et internationaux en « Santé-Environnement » et coordonne des formations dans ce domaine. Le pilotage et le suivi des réseaux scientifiques dans lequel la Fondation est impliqué font partie intégrante de ses missions.

MATHILDE MOIZO, CHARGÉE DE COMMUNICATION

En savoir +

Titulaire d’un Master professionnel en sciences politiques intitulé « Métiers des études et du conseil », Mathilde s’est d’abord orientée vers les instituts de sondages. Mathilde a rejoint la Fondation en Septembre 2020. Après plus de 4 ans passés au sein de l’IFOP (Institut Français d’Opinon Publique)  dans le département opinion et stratégie d’entreprises, elle a souhaité renouer avec sa première voie qu’est la communication.

Mathilde est aujourd’hui chargée de communication et marketing à la Fondation Rovaltain et s’occupe principalement de mise en œuvre de la stratégie de communication et des opérations de marketing tout en veillant au respect de l’identité et de l’image de Fondation.

Elle s’occupe notamment de concevoir ou de mettre en œuvre les moyens et actions nécessaires pour faciliter l’interaction de la Fondation avec son environnement, à savoir les scientifiques et le grand public. Mathilde est également en charge des activités techniques de communication, c’est-à-dire des supports de communication et marketing direct.

4

Les alumnis

Wilfried SANCHEZ, Directeur général
Joséphine PALANCA, assistante de Direction
Emilie EGEA, Chargée de programme scientifique

Tendre vers un monde sans pollution

DERNIER TWEET #FONDATIONROVALTAIN

A l'occasion de la journée mondiale des #sols, la Fondation ROVALTAIN vous propose un QUIZZ !
Découvrez des anecdotes ludiques et testez vos connaissances en suivant le parcours d'une petite pierre : de l'érosion d'un sommet alpin, filant vers le #Rhône.
❓https://qz.app.do/quizz-special-journee-mondiale-des-sols-2020-the-rolling-ston

Consultez les autres pages de la rubrique « Fondation Rovaltain »

Comment devenir adhérent ?